-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE ! LIVRAISON EXPRESS 🚚 🇫🇷
CBD et sevrage - Que dit la recherche?

CBD et sevrage - Que dit la recherche?

de lecture

Toute substance qui crée une dépendance psychologique ou biochimique peut provoquer des symptômes de sevrage lorsque vous cessez d'en consommer. Le sevrage du THC étant un effet négatif de plus en plus reconnu de l'utilisation de ce cannabinoïde intoxicant, est-il également possible de ressentir des symptômes de sevrage lorsque vous arrêtez de consommer du CBD ?


Qu'est-ce que le sevrage ?

Le site Verywell Mind définit le sevrage comme "la combinaison des effets physiques et mentaux qu'une personne ressent après avoir arrêté de consommer ou réduit sa consommation d'une substance". Les symptômes de sevrage peuvent aller de légers à très intenses.

Les symptômes de sevrage se produisent généralement lorsque vous arrêtez de consommer une substance qui crée une dépendance physique ou biochimique. À la suite d'une consommation répétée, votre corps s'adapte avec le temps à des substances physiquement addictives, ce qui provoque des symptômes de tolérance et de sevrage.

On parle de tolérance à une substance lorsque votre corps a besoin d'une plus grande quantité de substance pour ressentir les mêmes effets. Dans le contexte des substances physiquement addictives, le sevrage est lié à la tolérance puisque plus votre corps a besoin d'une substance addictive, plus vos symptômes de sevrage seront forts si vous cessez de consommer la substance.

Exemples de symptômes de sevrage

Les symptômes de sevrage varient en fonction de la substance à laquelle une personne est devenue dépendante. Toutefois, voici quelques exemples de symptômes de sevrage courants :

  • Insomnie
  • Tremblements
  • Secousses
  • Nausées
  • Vomissements
  • Transpiration
  • Changements d'humeur
  • Irritabilité
  • Agitation
  • Manque d'appétit
  • Douleurs musculaires

Les retraits sévères peuvent s'accompagner de crises ou d'hallucinations. L'intensité des symptômes de sevrage est influencée par :

  • La durée de la prise de la drogue
  • La quantité de drogue consommée régulièrement
  • Le type de drogue 

Symptômes du sevrage du THC

Le THC, le principal composant actif de la plupart des types de marijuana à usage récréatif et médical, peut créer une dépendance physique et psychologique. Les chercheurs en toxicomanie ont inventé l'expression "trouble de la consommation de cannabis" (CUD en anglais) en référence aux cas où le THC crée une dépendance.

Comme d'autres substances qui créent une dépendance physique, le THC peut provoquer des symptômes de sevrage à la fin de la consommation. Selon le site Healthline, les symptômes courants du sevrage du THC sont les suivants:

  • Une diminution de l'appétit
  • Irritabilité
  • Insomnie
  • Maux de tête
  • Sueurs froides
  • Frissons
  • Dépression
  • Problèmes digestifs

Les symptômes de sevrage du THC ne sont généralement ressentis que par les personnes qui ont développé un CUD. Pris par surprise par le potentiel du THC à provoquer des symptômes de sevrage, les consommateurs veulent cependant savoir si d'autres cannabinoïdes peuvent provoquer des effets similaires.


Peut-on ressentir des symptômes de sevrage avec le CBD ?

Il n'existe aucun cas enregistré de CBD provoquant de graves symptômes de sevrage. Notre compréhension de la façon dont le CBD affecte le corps suggère que ce cannabinoïde est incapable de provoquer des symptômes de sevrage physique.

Une étude clinique de 2020 a conclu "qu'aucune preuve de syndrome de sevrage n'a été trouvée avec l'arrêt brutal d'un traitement de courte durée au CBD", fournissant la première preuve tangible qu'au moins l'utilisation à court terme du CBD ne provoque pas de symptômes de sevrage graves. Dans cette étude, les symptômes les plus courants du sevrage du CBD étaient la diarrhée et de légers maux de tête.


Le CBD et la dépendance physique

Les symptômes de sevrage graves sont les plus souvent associés à des substances qui créent une dépendance physique. L'absence de symptômes de sevrage sévères est associée à l'absence de propriétés physiques de dépendance de ce cannabinoïde.

Les substances peuvent devenir physiquement addictives pour diverses raisons. Le facteur biochimique le plus courant à l'origine de la dépendance physique est cependant la stimulation par la dopamine.

Un cerveau sain utilise la dopamine pour vous récompenser d'avoir accompli des tâches importantes. La dépendance physique, par contre, détourne la production de dopamine, entraînant des symptômes de sevrage lorsque le toxicomane cesse de consommer la substance en question.

Le THC procure des sentiments d'euphorie et de plaisir en stimulant les récepteurs CB1 de votre système nerveux, ce qui entraîne une augmentation de la production de dopamine. Le CBD ne provoque pas de stimulation de la dopamine, ce qui, théoriquement, pourrait être la raison pour laquelle ce cannabinoïde ne semble présenter aucun signe de dépendance physique.

Le CBD et la dépendance psychologique

La dépendance est plus compliquée que la simple dépendance physique. Les spécialistes s'efforcent de définir la dépendance en raison de l'imbrication des symptômes physiques et psychologiques qui semblent jouer un rôle dans le développement de ce trouble.

Même si elle n'affecte pas directement le fonctionnement de votre cerveau, une substance peut créer une dépendance psychologique si vous percevez qu'elle a changé votre vie pour le mieux. Même les placebos peuvent devenir psychologiquement dépendants si une personne croit fermement qu'un placebo a eu un impact positif.

La bonne nouvelle est que les symptômes de sevrage associés à la dépendance psychologique n'ont aucun fondement biochimique. Les symptômes de sevrage associés à une dépendance physique peuvent être remarquablement difficiles à traiter puisque les substances qui provoquent une dépendance physique rebranchent votre système nerveux. Surmonter les symptômes de sevrage associés à une dépendance psychologique nécessite simplement un changement de mentalité.

Les symptômes de sevrage liés à une dépendance psychologique et le CBD

Il n'y a aucune preuve que le CBD crée une quelconque habitude. Il est toutefois possible de ressentir le besoin de cette substance même si votre corps n'est pas devenu physiquement dépendant du CBD.

Par conséquent, les personnes qui dépendent du CBD depuis longtemps peuvent se sentir déprimées ou anxieuses lorsqu'elles cessent de prendre ce cannabinoïde. Les affections pour lesquelles elles ont pris du CBD peuvent réapparaître.

Ces symptômes ne sont cependant pas le résultat des propriétés physiques du CBD. Ils sont le résultat de la relation psychologique que les utilisateurs de CBD ont établie avec les avantages de ce cannabinoïde au fil du temps.

L'utilisation prolongée du CBD peut-elle provoquer des symptômes de sevrage ?

Les seules recherches qui ont été menées sur le CBD et les symptômes de sevrage se sont concentrées sur l'utilisation à court terme de ce cannabinoïde. Il est donc raisonnable de se demander si l'utilisation à long terme du CBD pourrait provoquer des symptômes de sevrage à l'arrêt, même si aucun symptôme n'est constaté dans le cadre d'une utilisation à court terme.
Cependant, comme nous l'avons vu, le CBD ne semble pas avoir de potentiel de dépendance physique. Peu importe la durée d'utilisation de ce cannabinoïde, le CBD n'a par nature aucune propriété de dépendance physique, et cet attribut ne changera pas quelle que soit la durée d'utilisation du CBD. Par conséquent, le CBD ne sera pas plus susceptible de provoquer de graves symptômes de sevrage, même si vous en prenez pendant longtemps.


Sevrage du CBD par type de produit

Certains types de produits CBD peuvent être plus susceptibles que d'autres de provoquer des symptômes psychologiques de sevrage. En outre, les types de symptômes ressentis peuvent varier en fonction du type de produit.

Produits CBD topiques

Les gens n'utilisent pas de produits CBD topiques pour changer d'humeur ou aider à combattre l'anxiété et la dépression. Ils utilisent le plus souvent des produits CBD topiques pour des douleurs localisées.

Par conséquent, l'arrêt de l'utilisation de produits CBD topiques n'est pas susceptible de provoquer des symptômes psychologiques. Au contraire, les conditions localisées pour lesquelles le CBD a été utilisé pourraient resurgir.

Produits oraux à base de CBD

Les produits CBD qui sont ingérés par voie orale ont une faible biodisponibilité, ils n'offrent donc pas d'effets très forts. Avec le temps, cependant, les utilisateurs de produits CBD pourraient s'habituer aux effets de l'ingestion orale de ce cannabinoïde, ce qui entraînerait des changements psychologiques négatifs lors de la cessation de l'utilisation.

Produits CBD inhalés

De toutes les méthodes d'ingestion de CBD disponibles, les produits CBD inhalés sont ceux qui produisent les effets les plus forts. Le CBD ne crée pas de dépendance physique, quelle que soit la méthode d'ingestion que vous choisissez. L'arrêt de l'utilisation de produits CBD inhalés est cependant plus susceptible de provoquer des changements psychologiques négatifs que l'arrêt de l'utilisation de produits CBD ayant une biodisponibilité plus faible.


Devriez-vous vous inquiéter du sevrage lorsque vous utilisez des produits CBD ?

Rien ne prouve que les utilisateurs de produits CBD devraient s'inquiéter du sevrage. Quel que soit le type de produit CBD que vous utilisez, aucun symptôme de sevrage grave n'a été constaté en association avec ce cannabinoïde non toxique.

Les utilisateurs de produits qui combinent le CBD et le THC doivent cependant être prudents. Bien qu'il soit possible que le CBD puisse atténuer les effets intoxicants du THC en modifiant la forme des récepteurs CB1 du système nerveux, cet attribut ne supprimerait pas entièrement les propriétés dopaminergiques du THC.

À des concentrations inférieures ou égales à 0,3 %, le THC est très peu susceptible de provoquer des symptômes de dépendance physique ou de sevrage. Cependant, les produits CBD achetés dans des dispensaires médicaux ou de loisirs contiennent souvent des concentrations de THC beaucoup plus élevées, ce qui augmente le risque de symptômes de sevrage du THC.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.