-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE ! LIVRAISON EXPRESS 🚚 🇫🇷
Tout sur la loi légalisant le CBD en France

Tout sur la loi légalisant le CBD en France

de lecture

 

Il fait partie des cannabinoïdes issus du chanvre : le CBD, très apprécié des consommateurs du fait qu’il ne soit pas une substance psychoactive contrairement au THC pourtant plus connu. Les raisons de son succès s’expliquent grâce à ses nombreux bienfaits sur le corps et le système nerveux. Mais le débat juridique reste flou concernant son utilisation légale, quelles sont les règlementations en vigueur pour consommer du CBD en France ?


Les propriétés du CBD 

Il représente l’un des cannabinoïdes les plus populaires grâce à ses propriétés thérapeutiques, le CBD surnommé “cannabis médical” est issu du chanvre, scientifiquement appelé la “cannabis sativa”. Il est  doté d’un principe actif et d’un niveau très bas en THC, quasi-inexistant parfois même absent du produit, d’où ses qualités médicinales et son statut non psychotrope. 

La consommation récréative du CBD permet toutefois de soulager les douleurs chroniques, la sclérose, mais également des maladies considérables impactant le système nerveux telle que l’épilepsie, ou la maladie d'Alzheimer. 

 Cependant, elle ne représente pas une légalisation totale puisque toute vente ou achat d’un plant de tiges et de fleurs séchées reste illégal.

 

Pourquoi interdire les fleurs séchées ?


La consommation récréative de cannabis en France reste illégale, étant inscrites dans la catégorie des stupéfiants, appelés drogues illicites, puisqu’elles sont considérées comme des psychotropes interdits. Les feuilles séchées de CBD ne sont pas vue d’un bon oeil par la réglementation française étant donné qu’en cas de contrôle de stupéfiant, on ne peut ni détecter de présence de THC ni même savoir si ce n’est juste une fleur fortement dosé en CBD, il nécessiterait une analyse de l’herbe au préalable et ce manque de distinction conduit à la prohibition de ces fleurs. 

Cependant, depuis juillet 2021, le Ministre de la santé Olivier Véran a autorisé l’usage du cannabis thérapeutique sous certaines restrictions. Il devient donc légal à condition qu’il soit utilisé à des fins médicales telles que pour certaines formes d’épilepsie sévère tenaces contre les médicaments, les douleurs neurologiques résistantes aux traitements accessibles, ou certaines maladies cancéreuses rebelles à traiter. 


Moyen de consommation


Le CBD peut s’administrer de plusieurs manières, par huile de CBD, en application d’huile de massage pour relaxer le corps ou même après une séance de sport intense. Pour les grands fans de tisanes relaxantes il peut se consommer par inhalation, ou par décoction à l’aide des plants de tiges. Il est également possible de vapoter du CBD par cigarettes électroniques bénéfiques pour les fumeurs souhaitant limiter leur addiction à la nicotine, il est en revanche déconseillé d’associer du CBD à du tabac dans sa cigarette électronique, cela pourrait entraîner des  symptômes cardio vasculaires et attaquer vos organes pulmonaires du fait que les bienfaits du CBD seront inefficaces.




Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.