-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE ! LIVRAISON EXPRESS 🚚 🇫🇷
CBD et épilepsie : Un traitement naturel

CBD et épilepsie : Un traitement naturel

de lecture

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique. Elle provoque des pertes de connaissance qui entraine une chute, des convulsions et parfois des vomissements. Cependant, il existe aussi des crises d’épilepsie moins impressionnantes qui provoquent des hallucinations, des contractions musculaires mais la personne reste consciente.

Le cerveau est composé de neurones qui sont des cellules nerveuses, elles communiquent entre elles par des signaux chimiques et électriques.

L’épilepsie est appelée partielle ou focale lorsqu’une partie seulement du cerveau est l’objet de cette activité électrique excessive. Si l’ensemble du cerveau est touché, alors on parle d’épilepsie généralisée. Il existe plusieurs formes d’épilepsie qui se différencies selon plusieurs critères : la zone ou elle est localisée dans le cerveau, l’évolution de la maladie et son âge de début, la cause de son apparition, et si elle est bénigne ou sévère.

Il y a des types d’épilepsie plus difficiles à traiter, surtout pour un enfant. Par exemple, le syndrome de Dravet, le syndrome de West ou le syndrome de Lennox-Gastaut.

Le syndrome de Dravet est une forme d’épilepsie sévère, les crises s’accompagnent de troubles du développement et ne peuvent pas être contrôlées totalement par les médicaments. 

Le syndrome de West  est une forme plus rare d’épilepsie, elle se traduit par une série de contractions musculaires involontaires chez les nourissons, une activité cérébrale anormale et l’arrêt du développement psychomoteur du nourrisson.

Le syndrome de Lennox-Gastaut est une forme sévère d’épilepsie qui à pour principale touche les enfants. Ce syndrome à pour symptôme la multiplicité des crises.

Ces crises sont dues par des poussées soudaines d’activité électrique anormale dans le cerveau.


Une crise d’épilepsie commence généralement par des spams tonique de 10 à 20 secondes. Selon la puissance, la personne en crise peut perdre connaissance ou se mettre à crier. Les muscles vont ensuite se contracter et la respiration va se bloquer.

Les symptômes les plus récurents d’une crise d’épilepsie sont les suivants :

  • Sueurs
  • Tachycardie
  • Hypertension artérielle
  • Secousses
  • Convulsions

 

Ces crises se déclenchent avec une décharge électrique successive au niveau des neurones. L’origine de ces crises peuvent être symptomatique, ce qui veut dire qu’elle est liée à une lésion du système nerveux, elle peuvent aussi être idiopathique, ce qui veut dire qu’on ne connait pas la cause de celle-ci.

En France, on compte près de 450 000 personnes épileptiques, ce qui représente 10 fois moins de personnes que celles souffrant de migraines. Le plus souvent, l’épilepsie se diagnostique pendant l’enfance.

Comment le CBD peut-il soulager l’épilepsie ?

Contrairement au THC, le CBD est le composant non psychoactif et non addictif de la marijuana. Lorsqu’elle possède un taux de THC inférieur à 0,2%, elle ne possède aucun effet négatif pour la santé. Le CBD permet de réduire la fréquence et l’intensité des crises d’épilepsie.

Notre corps sécrète naturellement des molécules semblables au cannabinoïdes, cet ensemble de molécules se nomme le système cannabinoïde endogène qui est chargé de l’équilibre interne. Des capteurs constituent ce système, et sont situés dans l’ensemble de l’organisme dont le CB1 qui agit sur le système nerveux. Les molécules de CBD vont venir se mettre sur ces capteurs, et vont venir modifier le « message » envoyé au cerveau afin de réduire l’activité chimique qui déclenche les crises.

Le CBD agit sur l’épilepsie car :

  • Il régule l’activité des récepteurs vanilloïdes, une crise peut être provoquée si les récepteurs vanilloïdes TRPV1 sont suractivés, alors le CBD peut réguler et contrôler la suractivité de ce récepteur dans le cerveau ;
  • Il est un anticonvulsivant, il permet de baisser les contraction musculaire lors d’une crise ;
  • C’est un neuroprotecteur, il agit sur le processus inflammatoire en inhibant la production de cytokines et la libération de glutamates et en diminuant le stress oxydatif. Cela va donc ralentir le détérioration des cellules et accélérer le renouvellement des neurones. Il améliore l’activité métabolique du cerveau ;
  • C’est un anti-inflammatoire, il permet de réguler le système immunitaire.

Des études scientifiques ont démontré que chez 50% des personnes, le CBD permet de réduire de 50% les crises d’épilepsie, ce qui représente presque le même résultat que ceux des médicaments classiques, mais le CBD ne présente quasiment aucun effet secondaire.

Le CBD permet de calmer la majorité des symptômes liés à l’épilepsie, de réduire la fréquence des crises jusqu’à 50% et leur intensité. Il permet également de guérir de cette maladie de manière plus douce et enfin apaise et régule les troubles du sommeil.

On peut se demander si consommer du CBD au sein d’un traitement épileptique est une bonne chose ?

A ce jour, la consommation du CBD est prouvée efficace pour les patients souffrant du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut, et, également dans les épilepsies réfractaires aux traitements médicamenteux.

Le traitement par CBD peut réduire la fréquence de crises d’au moins 50%, chez environ 50% des patients traités pour épilepsie réfractaire. L’efficacité du CBD est comparable à celui que l’on peut retrouver avec la plupart des anti-épileptiques disponibles sur le marché. On peut donc considérer le CBD comme un anti-épileptique dont l’efficacité est comparable aux autres anti-épileptiques, mais le traitement au CBD est naturel.

Quels produits au CBD pour apaiser l’épilepsie ?

  • L’epidiolex : L’épidiolex est un médicament à base de CBD, il est nécessaire d’avoir une ordonnance pour se procurer ce médicament.
  • L’huile et les cristaux de CBD : Il est plus facile d’utiliser de l’huile ou des cristaux car il n’y a rien à préparer, il suffit de quelques goutes d’huile ou quelques cristaux de CBD sous la langue. Les muqueuses vont absorber les cannabinoïdes pour arriver dans la circulation sanguine, les effets se font ressentir en quelques minutes.
  • Les fleurs et résines de CBD : Les fleurs et la résine de CBD sont les formes de cannabidiol les plus populaires. Il y a plusieurs façons de consommer des fleurs ou de la résine de CBD, par inhalation grâce à un vaporisateur, les incorporer à des plats ou dans des boissons.

 

Le CBD peut-il provoquer des effets secondaires chez les personnes épileptiques ?

En effet, le CBD peut amener à avoir des effets secondaires mais cela reste tout de même rare, de plus, ces effets sont faibles à l’inverse des traitements médicamenteux. Les effets secondaires peuvent être une perte d’appétit, de la somnolence, ou encore un dysfonctionnement du foie.


Recevez nos articles dans votre boite email.